sam. Jan 29th, 2022

Société : La Route Nationale n°1 en danger de se couper à Mbanza Ngungu, Jacques Lunguana Matumona plaide pour une intervention illico presto

Le Rapporteur Adjoint de l’Assemblée Nationale, l’honorable Député Jacques Lunguana Matumona est préoccupé par l’état critique de la route nationale n°1 Kinshasa-Matadi qui est en danger de se couper à Mbanza Ngungu si une solution idoine et urgente ne parvenait pas à être trouvée.

Jacques Lunguana ainsi que ses collègues députés nationaux ressortissants de Mabanza Ngungu ont effectué une descente pour faire le constat et s’enquérir de la situation de cette route d’intérêt capital.

Ainsi, trois grosses têtes d’érosion menacent de couper la nationale n°1 Kinshasa-Kongo central, précisément au niveau de Mbanza ngungu si rien n’est fait en toute urgence.

Le Rapporteur Adjoint de la chambre basse du Parlement n’a pas caché son indignation face à cette situation.

« A quoi servent les fonds de péage si les gestionnaires de cette route peuvent regarder indifféremment cette nationale d’intérêt capital se détériorer ainsi « , s’est-il indigné.

Par ailleurs, Jacques Lunguana a promis de saisir le gouvernement et les établissements ad hoc pour intervenir le plus rapidement possible.

Pour rappel, ces trois menaces d’érosion se situent géographiquement parlant au niveau de la montagne Dilombele. Les deux têtes sont situées de par et d’autre de la nationale n°1 et la troisième tête au niveau de la descente kitemoko. En conséquence, aucune déviation n’est possible à ce niveau de la route.

L’occasion faisant le larron, Jacques Lunguana Matumona a lancé un SOS pour une intervention urgente car la rupture de cette route privera Kinshasa d’un approvisionnement en denrées alimentaires et Matadi va enregistrer un grand manque à gagner dans son budget.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *