jeu. Jan 20th, 2022

Des évêques membres de la CENCO lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 09/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

RDC/Parlement : La CENCO rappelle aux députés et sénateurs de veiller à ce que la majorité au Parlement n’abuse pas de sa supériorité numérique

Au lendemain de la rentrée parlementaire, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo rappelle aux Députés et Sénateurs de veiller à ce que la majorité au Parlement n’abuse pas de sa supériorité numérique.

C’est dans une série des recommandations faites par le Secrétariat Général de cette conférence aux parlementaires que les évêques exhortent aux élus de ne pas laisser la majorité parlementaire d’abuser de sa supériorité numérique pour voter des lois peu favorables au progrès de la démocratie en RDC.

Dans cette même optique, ils rappellent que la loi de la majorité n’est pas nécessairement synonyme de vérité ou de raison, ni de garantie de la cohésion sociale.

« Une majorité parlementaire, si légale soit-elle, perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bien-être du Peuple », rappellent-t-ils.

Cette recommandation est l’une des huit, soulevées par la CENCO afin de pousser les parlementaires congolais à bien exercer le travail durant cette nouvelle session parlementaire ouverte en ce mois de septembre.

Claus Mbuatas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *