sam. Août 6th, 2022

RDC: La police prête à disperser toute manifestation de plus 20 personnes à Kinshasa

A la veille de la manifestation « anti- Malonda » à la tête de la CENI, le Porte-Parole de la Police Nationale Congolaise, le Colonel Pierrot Mwanamputu rappelle que le droit de manifester tel que repris dans la Constitution est aussi réduit pendant cette période d’urgence sanitaire.

« Cette période d’État d’urgence sanitaire réduit beaucoup de droits et libertés fondamentaux garantis par la Constitution. Nous sommes dans une période exceptionnelle. Le droit de manifester est aussi réduit », indique le Porte-Parole de la Police Nationale Congolaise sur les ondes d’une radio locale.

Il estime que le devoir de la police est de protéger la population en limitant la chaîne de contamination à la pandémie de coronavirus.

« Nous devons protéger la population contre le Coronavirus. Nous allons empêcher qu’il y ait propagation de la Covid-19. Nous allons contribuer à la rupture de chaîne de contamination. Notre mission est d’exécuter les mesures de protection et de lutte contre la Covid-19 », conclut-il.

Il sied de signaler que le Gouverneur de la ville province de Kinshasa avait interdit depuis le 07 juillet toute les manifestations à travers la ville suite à l’État d’urgence sanitaire.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.