dim. Jan 16th, 2022

RDC/Kinshasa : Les centres hospitaliers sans infirmiers ce lundi

Plusieurs centres hospitaliers, zones de santé, cliniques de santé et autres opèrent sans personnel médical ce lundi 21 septembre à Kinshasa.

Les infirmiers de la capitale congolaise ont observé une grève sèche ce lundi, pour réclamer l’implication de Félix Tshisekedi dans l’affaire des viols qui ont eu lieu dans un Centre de santé de Kinsenso.
Annoncée le mercredi 16 septembre, cette grève sèche de trois jours, engage tous les infirmiers, comme l’indiquait l’un des corps médicaux sur une radio de la place.

Bien que la justice avait rendu son verdict dans cette affaire, les infirmiers n’ont pas encore digéré le scandale. Sur 8 personnes interpellées, 3 ont été condamnées sous une peine unique de 20 ans de servitude pénale dont chacun versera une amende de 800.000 francs congolais.

Malgré cela, ils veulent l’implication du Président de la République, se sentant abandonnés à leur triste sort. Pour preuve,  » les 2 infirmières violées à Kinsenso travaillaient sans prime, ni salaire. Elles œuvraient pourtant depuis plusieurs années dans une structure de l’État « .

Claus Mbuatas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *