mar. Août 16th, 2022

RDC : Journée de la sécurité et la santé au travail : Néné Ilunga appelle aux respects des mesures d’hygiènes

« Éliminons le Covid 19 en s’appuyant sur la santé et la sécurité au travail pour sauver les emplois », est le thème choisi par la République Démocratique du Congo, à l’occasion de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail célébrée le 28 avril de chaque année.

C’est depuis 2003 que l’Organisation Internationale du Travail (OIT) célèbre cette journée en mettant l’accent sur la prévention de la recrudescence des accidents et maladies professionnelles dans le monde du travail.

Une tradition qui découle de l’hommage exceptionnel rendu par le mouvement syndical mondial en 1996, aux différentes victimes des accidents de travail et des maladies professionnelles.

C’est une première dans l’histoire que cette journée est célébrée pendant que l’humanité toute entière est frappée par la pandémie du Covid-19 avec ses conséquences sur le plan économique et social.

De son côté, le thème choisi par l’Organisation Internationale du Travail cette année est : « Enrailler la pandémie, la sécurité et la santé au travail sauvent des vies », Un thème retenu en conformité avec la crise sanitaire liée au Covid-19.

Dans son message à l’occasion de cette journée, la Ministre d’État en charge de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Néné Ilunga Nkulu a précisé qu’il était question de se concentrer sur les mesures édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Président de la République Démocratique du Congo pour faire face à la propagation du Coronavirus et à l’augmentation inquiétante du nombre des nouveaux cas, plus spécifiquement dans le monde du travail.

Néné Ilunga a saisi cette circonstance pour rendre un vibrant hommage au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi pour avoir pris des mesures urgentes relatives à la pandémie du Coronavirus complétées par la proclamation de l’État d’urgence sanitaire.

Elle en a profité de remercier le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui a la responsabilité d’appliquer sur terrain, les mesures prises par le Président de la République et aussi pour avoir allégé les charges des entreprises publiques que privées afin de préserver l’emploi.

Par ailleurs, Néné Ilunga a rappelé la signature de la note circulaire en date du 23 mars 2020, relative aux dispositions pratiques concernant le travail pendant la période de la pandémie à Coronavirus. C’est en vue de rendre opérationnel le train des mesures prises par le Chef de l’État en milieu de travail.

Néné Ilunga a précisé que l’Organisation Internationale du Travail et ses mandants joueront un rôle primordial dans la lutte contre la pandémie, en garantissant la sécurité des personnes ainsi que la viabilité des entreprises et des emplois par un dialogue efficace à tous les niveaux.

Elle a en outre annoncé les recommandations du Gouvernement central adressées aux employeurs. Ci-dessous ces recommandations.

– tenir informé la main d’oeuvre
– communiquer régulièrement avec les salariés,
– prendre les précautions d’hygiène et de sécurité qui s’imposent par le biais du comité d’hygiène et sécurité, privilégier le travail à distance, télé-travail et organisation d’un service minimum.
– Si possible désigner une équipe de gestion de la crise en cas d’urgence pour une intervention efficace;
– Suivre l’évaluation de cette équipe au jour le jour,
– encourager les salariés infectés à rester chez eux et renvoyer chez eux ceux qui sont malades,
– supprimer les déplacements non essentiels.

« Il est strictement interdit de licencier pour cause de Coronavirus ».

Il va de soi que l’observance stricte des gestes barrières demeure en milieu de travail pour stopper la propagation de la pandémie tout en protégeant les travailleurs et la société dans son ensemble.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.