dim. Jan 16th, 2022

RDC : Faux, les 9es jeux de la Francophonie ne seront pas délocalisés pour le Rwanda

Par Olivier Tshimanga

En République Démocratique du Congo, les rumeurs enflamment la toile ces dernières semaines autour d’une probable délocalisation des 9es jeux de la Francophonie prévus à Kinshasa du 19 au 28 août 2022. À en croire ces rumeurs, les jeux seront délocalisés pour le Rwanda.

Selon les sources généralement bien renseignées sur l’organisation desdits jeux qui se sont confiées à juste-info.net, la délocalisation de ces derniers n’est pas à l’ordre du jour. Par contre, ces rumeurs ont été lancées sans fondements légaux et pour des raisons inavouées.

Selon ces sources, le retard dans l’exécution des travaux de construction des infrastructures pour les jeux est accusé certes, mais les jeux ne seront pas délocalisés pour le Rwanda.

« Les 9es jeux de la Francophonie c’est à Kinshasa et nulle part ailleurs », rassurent-elles.

À en croire ces sources, en dépit du fait que les travaux de construction évoluent à pas de tortue, cet aspect n’aura pas vraiment d’influence sur le timing des jeux, dans la mesure où des solutions annexes sont entrain d’être envisagées.

« Il y a des délais incompressibles en matière de construction, ce qui fait que nous réfléchissons déjà à des solutions pour palier à cela et garantir la tenue des jeux », précisent-elles.

Et de poursuivre : « La volonté du Chef de l’État et la détermination de la nouvelle direction sont le socle de cette nouvelle dynamique ».

En principe, le village des 9es jeux de la Francophonie devait être érigé au Stade Tata Raphaël en ce sens qu’il revêt un caractère historique au standard international. Le Stade mythique de Tata Raphaël a vu Mohamed Ali entré dans l’histoire de la boxe en battant Georges Foreman sous le régime du Président Mobutu.

« Idéalement le village des jeux devait être érigé au Stade Tata Raphaël qui a une histoire à raconter, celle de la consecration de Mohammed Ali, mais à l’impossible nul n’est tenu. La RDC a assez de ressources, humaines tout comme financières pour garantir la tenue des jeux. La nouvelle direction y travaille fortement et bientôt cette période d’incertitudes et de questionnements sera une histoire ancienne. Gardons juste la foi et n’alimentons pas les ragots liés à la délocalisation », disent les sources.

Et d’ajouter : « La RDC est le plus grand pays francophone et, le défi des 9es jeux en son territoire sera relevé à la hauteur de cette grandeur ».

Pour rappel, les travaux de réhabilitation et d’aménagement des sites devant abriter les 9es jeux de la Francophonie ont été lancés par le Président Félix-Antoine Tshisekedi avec la pose de la première pierre de construction au Stade Tata Raphaël, le 09 avril 2021, à Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *