mar. Août 16th, 2022

RDC-AN : Thomas Luhaka auditionné par la Commission Socio-Culturelle de l’Assemblée Nationale autour de la reprise des activités académiques

Le Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola a été auditionné ce mardi 9 juin 2020 par la Commission Socio-Culturelle de la chambre basse du Parlement autour de la question relative à la reprise des activités académiques.

Les Deputés Nationaux membres de la Commission precitée ont entendu le Ministre de l’ESU autour des activités liées à son ministère en cette période de lutte contre la pandémie à Covid- 19.

• Cette année est-elle au niveau de l’Esu ?

• Si oui à quand alors la reprise des cours ?

• Quelles dispositions le ministère de l’ESU prend pour épargner les milieux accadémiques de la Covid-19 ?

Telles sont les questions importantes parmi tant d’autres auxquelles, le Ministre de l’ESU est appelé à éclairer les Députés membres de la Commission Socio-Culturelle.
Le rendez-vous est donc pris pour le 11 juin entre Thomas Luhaka et La Commission Socio-Culturelle de l’AN.

Selon le Député Léon Mondole, Président de ladite commission, cette audition a son pesant d’or dans la mesure où la population dans son ensemble ne cesse de s’interroger sur la reprise ou non des cours dans les universités et instituts supérieurs.

« Nous avons invité le Ministre pour nous éclairer à cette question principale et à tant d’autres liées au fonctionnement des établissements académiques, à la situation sociale des professeurs, de la viabilité de certaines institutions accadémiques, à la qualité des enseignants et des enseignements etc. Pour toutes ces questions des Députés, le Ministre de l’ESU reviendra jeudi 11 juin pour donner des réponses claires », a precisé le Président de ladite commission, le Député Léon Mondole.

Pour rappel, Thomas Luhaka avait récemment déclaré que la décision de la reprise des activités académiques revenait de plein droit au Chef de l’État d’autant plus que c’est lui qui avait décidé de la suspension.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.