mar. Jan 18th, 2022

RDC-AN : Arriérés d’émoluments au menu des échanges entre le Rapporteur de l’Assemblée Nationale et le collectif des députés provinciaux

Le Rapporteur de l’Assemblée Nationale, l’honorable Député National Célestin Kalomba Musao a, au nom de la Présidente de la chambre basse du Parlement Jeanine Mabunda, échangé ce mardi 22 septembre 2020 avec un groupe des députés provinciaux, membres du collectif regroupant tous les députés provinciaux élus sur toute l’étendue de la RDC à propos de leurs arriérés d’émoluments.

Célestin Kalombo Musao a, en sa qualité de Porte-Parole de l’Assemblée Nationale, noté toutes les doléances de ces élus qui accusent près de neuf mois des arriérés d’émoluments malgré toutes les démarches et promesses auprès du gouvernement central.

À en croire Blanchard TAKATELA, élu du Kwilu et Président du collectif des députés provinciaux, une solution doit absolument être trouvée sur ce dossier qui déséquilibre le fonctionnement des institutions provinciales dont le financement du gouvernement central se limite aux frais de fonctionnement, qui deviennent aussi irréguliers depuis un long moment.

Célestin Kalombo a tenté d’apaiser le collectif sans nécessairement prendre partie pour le gouvernement qui connait des difficultés de trésorerie à la suite de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Abordant dans le même sens, l’honorable Rémy Massamba, Président de la commission Ecofin à l’Assemblée Nationale a soutenu les explications et réponses de Célestin Kalombo.

Prenant la parole à l’issue de ces échanges, le Président du collectif des députés provinciaux, Blanchard TAKATELA a souligné l’importance pour laquelle, le collectif qu’il préside devrait rencontrer le bureau de l’Assemblée Nationale en sa qualité d’autorité budgétaire pour soumettre sa plaidoirie.

 » Nous sommes venus à l’Assemblée Nationale dans la mesure où elle est l’autorité budgétaire en vue qu’elle soit regardante lorsqu’il s’agira de voter le budget de l’exercice 2021 « , a-t-il déclaré.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *