sam. Jan 29th, 2022

Ras-le-bol : Les membres des cabinets du bureau Mabunda en sit-in au ministère des finances

Une année déjà depuis que le bureau Mabunda a été déchu suite à l’avènement du nouvel ordre politique baptisé Union Sacrée de la Nation (USN), les membres des cabinets dudit bureau n’ont toujours pas encore reçu leurs frais d’installation, encore moins leurs indemnités de sortie jusqu’à ce jour et ce, malgré plusieurs réclamations de ces derniers après des autorités.

En effet, les membres des cabinets du bureau Mabunda étaient en sit-in au siège du ministère des finances ce mardi 28 décembre 2021 pour manifester leur ras-le-bol.

«…Nous ne comprenons pas pourquoi ça traine, pourtant au niveau du gouvernement, le ministère du budget a déjà fait sa part et là, il ne reste que le ministère des finances puisse autoriser le paiement, c’est pour ça que nous sommes venus ici pour attirer l’attention du patron des finances » , a dit Gilbert Powa, Président du collectif des anciens membres des cabinets du bureau Mabunda.

Et d’ajouter : « Nous implorons l’intervention du Président de la République de pouvoir jeter un oeil sur notre cas. Nous sommes des pères et mères de familles. Aujourd’hui certains parmi nous sont séparés, les enfants ne vont plus à l’école, certains n’ont plus des maisons et nous avons perdu tout ce que nous avions. Nous sommes devenus des moins que rien, c’est ainsi que nous implorons également l’intervention du Président de l’Assemblée Nationale, car il est notre père ».

Pour rappel, ces anciens collaborateurs des cabinets du bureau Mabunda avaient saisi en novembre dernier, l’Inspecteur Général des Finances, Jules Alingete Key pour obtenir son implication ainsi que ses bons offices, car dénonçaient-ils : « Il nous revient des sources anonymes qu’il existerait des manœuvres obscures tendant à tripatouiller les listes ainsi que les montants réels, tels que transmis par la décision et libérés par le ministère des Finances au risque d’affecter l’enveloppe réelle qui serait déjà à l’Assemblée Nationale pour notre paiement».

Espérons que Nicolas Kazadi, Ministre des Finances pourrait se sentir interpellé par ce sit-in afin de pouvoir autoriser la paie de ceux qui auront servi la nation au sein de la deuxième institution du pays.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *