mar. Jan 18th, 2022

Politique-Impaiement des indemnités des membres du bureau MABUNDA : le collectif saisit le Premier Ministre

Dans un mémorandum lu ce 05 janvier à Kinshasa, au cours d’un sit-in organisé devant la Primature, les membres des cabinets du bureau MABUNDA invite le Premier Ministre, Jean-Michel SAMA LUKONDE à s’impliquer de leur dossier pour obtenir gain de cause.

Ce collectif constate le retard pris dans la liquidation de paiement de leurs frais d’installation et d’indemnités de sortie.

« Étant apolitique et sans penchant partisan, notre structure n’a qu’un seul objectif, le paiement de nos frais d’installation et indemnités de sortie»,  a dit Boss Ngongo, Rapporteur du Collectif.

Ils accusent le ministère des finances de garder silence devant leur dossier.

« Forte est notre consternation d’être marginalisé depuis plus d’une année et pour cause, le retard pris par le ministère des finances pendant que notre dossier relatif aux frais d’installation et indemnités de sortie lui avait déjà été transmis» a-t-il renchérit.

Alors que le dossier des indemnités de sortie des membres du bureau Thambwe Mwamba et celui du gouvernement Ilunkamba ont déjà été payés pour certains alors qu’ils ont été évincés après l’Assemblée Nationale, le collectif s’interroge sur la privation de leurs droits.

«Malgré nos correspondances précédentes adressées aux ministères des finances et du budget ainsi qu’une série d’actions légales de plaidoyer, notre dossier demeure bloqué au ministère des Finances pendant que tous dissiper services attitrés ont fait évoluer le dossier positivement.  Face à cette situation, le collectif se tourne vers votre sens élevé de droiture et de sagesse en tant que Chef du gouvernement dit des warriors, posture qui ne pourrait que renforcer notre espoir et concourir à la satisfaction de nos attentes par un dénouement rapide et heureux dudit dossier» a conclu Boss Ngongo.

Pour rappel, le bureau de l’Assemblée Nationale dirigé par Jeanine MABUNDA a été déchu depuis le 10 décembre 2020.

Un an après, les membres dudit bureau n’ont jamais perçu leurs frais d’installation, ni les indemnités de sortie.

Certains d’entr’eux ont passé nuit à la belle étoile devant le ministère des finances la semaine dernière.

Plotin YAMBENGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *