dim. Jan 16th, 2022

Musique : Le Gouverneur Ngobila a honoré la mémoire de Grand Kallé ce jeudi

Le Gouverneur Gentiny Ngobila est allé s’incliner sur la tombe du légendaire musicien congolais Joseph Kabasele alias Kallé Jeef «Grand Kallé», ce jeudi 11 février, pour honorer la mémoire de celui qui est le créateur de l’orchestre «African jazz».

Décédé à Kinshasa le 11 février 1983, celui qui est considéré comme l’un des plus grands précurseurs de la musique congolaise moderne a totalisé 38 ans sous la terre ce jeudi.

En présence de la famille biologique de Grand Kallé, des artistes musiciens et comédiens,  Gentiny Ngobila n’a pas hésité d’affirmer que Kallé est le fondateur de la musique congolaise moderne.

« C’est un homme immense, il est le premier à avoir créé un orchestre ou groupe moderne avec des instruments qui jouent. C’est lui aussi qui a fait orienter la musique congolaise vers le rythme cubain. Il reste le père fondateur de notre musique moderne », a-t-il lâché.

Dans cette même optique, il a fait une demande aux musiciens congolais contemporains, de suivre les traces de Kallé qui a fait enregistrer d’autres musiciens à l’instar de Franco Luambo et tant d’autres qui n’étaient pas de son groupe.
Il a demandé aux grands comme Koffi, Werra Son, Jb Mpiana, de collaborer entre eux comme l’a fait le Grand Kallé.

Élisee Wamara Kiza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *