sam. Jan 29th, 2022

Musique : Après sept ans passés, l’album Power de Fally Ipupa subit de grandes conséquences pour une exploitation illégale

L’artiste musicien congolais Fally Ipupa contraint de payer le prix fort pour une exploitation illicite de la chanson « Lokuta Munene » chantée dans l’album Power, sorti en 2013.

En effet, Lokuta Munene est une chanson composée par Sadiki Mukandilwa, chantée à la gloire du Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga et son Mouvement Populaire de la Révolution (MPR) vers la fin des années 1980.

En 2013, Fally Ipupa a eu à exploiter cette œuvre d’esprit dans son troisième album, Power, sans avoir consulté l’auteur-compositeur et sans son accord. Néanmoins, Sadiki Mukandilwa voulait régler avec Fally, ce contentieux, via un accord mutuel. Par contre, c’est Fally Ipupa qui n’avait pas mordu à l’hameçon.

C’est à cause de ce désagrément que Sadiki Mukandilwa, par le biais de ses avocats, a saisi le Tribunal de Commerce de Kinshasa-Gombe pour que Fally reconnaisse d’avoir violé les dispositions des articles 1 et 17 de l’ordonnance-loi portant protection des droits d’auteurs et qu’il s’était également fait l’argent sur son dos.

Cette chanson « Lokuta Munene » interprétée par Fally Ipupa, a récolté plus de 10 millions de vues sur Youtube sans compter les disques vendus et autres formats de distribution, pendant que son auteur-compositeur moisit dans l’adversité et réside à Kimwenza-gare situé dans la commune de Mont-Ngafula.

Les avocats de Sadiki exigent de Fally Ipupa, un paiement des dommages-intérêts de 1,5 millions USD, payable en franc congolais.

Carly Vangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *