dim. Jan 16th, 2022

Martin Fayulu et Adolphe Muzito, deux crapauds qui veulent se faire aussi grosses que des bœufs ! (Mise au point d’un militant de Lamuka)

Un média à la solde de Monsieur Fayulu traite régulièrement le très respectable ancien Vice-Président de la République Jean-Pierre Bemba Gombo, et son compère Moïse Katumbi de vouloir faire le lit des ennemis de la République.

Cette fois-ci au motif que ces deux principaux leaders de la coalition Lamuka, par respect au principe consensuel qui guide le présidium, auraient refusé de s’aligner aveuglement derrière la proposition de sortie de crise préconisée par Martin Fayulu, ils sont les cibles des articles commandés.

D’après le pamphlet signé par un journaliste connu pour ses analyses partisanes, le report de la cérémonie de passation de flambeau entre le Coordonnateur sortant, Adolphe Muzito et le Coordonnateur entrant, Martin Fayulu, trouve ses racines dans le refus affiché par les deux hommes accusés de retarder l’entrée de la RDC au paradis.

En effet, l’opinion devrait savoir que Martin Fayulu est d’abord un pur produit fabriqué par Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi.

On se rappelle bien que Martin Fayulu avait été élu député provincial en 2006 grâce à l’effigie de Jean-Pierre Bemba. Il avait utilisé la photo de Bemba durant toute sa campagne. Mais tout de suite, il avait trahi Jean-Pierre Bemba et le MLC en prenant 70.000$ du PPRD (confère les dénonciations faites par André Kimbuta lors des assises de la CENCO).

C’est donc suite à son comportement fanfaron qu’il avait fait rater au MLC, le gouvernorat de Kinshasa . Et ce, malgré ses 24 députés provinciaux. La trahison de Fayulu a occasionné la souffrance des kinois pendant 12 ans de règne de Kimbuta.

Par ailleurs, ce média acquis à la cause de Martin Fayulu doit comprendre que Adolphe Muzito est le Premier Ministre qui a acquis lors de son mandat à la primature, 60 bâtiments et une compagnie aérienne.

Était-ce au prix de son salaire ?

Autre chose, les gens doivent savoir que c’est toujours Jean-Pierre Bemba Gombo et Moïse Katumbi qui ont organisé le financement de la campagne de Fayulu, un politicien local, connu aujourd’hui sur le plan national.

Quand par exemple à Genève, lorsque l’on avait posé la question de savoir comment chaque candidat qui demandait à être soutenu comptait financer sa campagne, la réponse de Fayulu était donc claire. Il avait répondu qu’il n’avait rien en termes d’argent. A l’époque, son hôtel était encore fermé depuis trois ans.

C’est en effet, l’histoire du crapaud qui veut se faire plus gros que le bœuf.

Fayulu est atteint d’une maladie psychologique à laquelle il n’arrive plus à guérir. Il a du mal à sortir d’un rêve devenu réalité en pensant qu’il est Président de la RDC.

Les prochaines échéances sont prévues en 2023 et logiquement, il faudrait regarder en avant et arrêter de vivre avec son petit passé.

Est-ce que le corruptible Martin Fayulu peut dire à quel titre a-t-il reçu de l’argent du clan Félix Tshisekedi pour déclarer qu’il avait pardonné (Félix) ?

Peut-il expliquer combien a-t-il reçu d’un haut cadre de la Gécamines?

Les mêmes méthodes qu’ il a utilisées pour trahir Bemba en 2007, en prenant l’argent de Kimbuta sont les mêmes qu’il emprunte aujourd’hui en prenant l’argent des deux camps au pouvoir.

Bemba et Katumbi sont des leaders qui ont été exclus par Kabila aux élections et par patriotisme, ils ont créé un Fayulu.

Celui-ci ne créera jamais ni Bemba ni Katumbi parce ce qu’il est politiquement, matériellement et humainement insignifiant.

Son rêve n’a duré que 30 jours, le temps de la campagne que Bemba et Katumbi ont organisé pour lui.
Mais celui-ci ne veut pas se réveiller. Certains dans l’histoire ont été atteints de folie de grandeur. Le cas de Fayulu n’en est pas loin.

Arrêtez donc de raconter de bêtises et surtout d’utiliser des médias pour entretenir votre mesquinerie.

Ne vous comparez jamais à Bemba et à Moïse Katumbi.

A bon entendeur !

John Ebeta , militant politique de Lamuka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *