sam. Jan 29th, 2022

Dossier 100 jours : Le chargé de communication de l’UNC fait appel à Félix Tshisekedi

Le chargé de communication de l’UNC, Totshumany Kisombe estime qu’en cas de mauvaise administration de la justice, le Président Félix Tshisekedi peut intervenir en tant que garant du bon fonctionnement des institutions pour une justice équitable dans le procès de 100 jours du chef de l’Etat accusant Vital Kamerhe de détournement des deniers publics.

Dans une déclaration rendue publique mercredi 19 Août 2020 à Kinshasa, l’Union pour la Nationale Congolaise (UNC) ne cesse de plaider l’innocence de son leader alors que le procès en appel est prévu pour ce vendredi 21 août.

Les cadres de l’UNC ne cesse de réclamer une justice équitable. Ils plaident pour l’intervention du Président de la République Démocratique du Congo en cas de mauvais rendement de la justice.

Après plusieurs marches de soutien au prévenu Vital Kamerhe, l’UNC a lancé ce jeudi 20 Août un rassemblement de prière avec tous ses membres et sympathisants réclamant une justice juste à l’espace du terrain triomphal.

Claus Mbuatas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *