jeu. Mai 13th, 2021

Remise-reprise au Ministère de l’Environnement et Développement durable : Le Cap est donc fixé pour relever le défi (Ève Bazaiba)

Peu après l’approbation du programme gouvernemental ainsi que son investiture par la représentation nationale lors de la plénière du lundi 26 avril 2021, l’heure est aux cérémonies de remise et reprise aux sein des différents ministères.

Si le go a été donné du côté de la Primature avec la cérémonie de remise et reprise entre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et Jean Michel Sama Lukonde, le même exercice a eu lieu au Ministère de l’environnement entre Me. Claude Nyamugabo et Ève Bazaiba Masudi.

Adressant son mot de circonstance, Ève Bazaiba a placé son mandat à la tête du ministère de l’Environnement et Développement Durable sous le signe de l’innovation, de la performance, de la collaboration ainsi que de la modernité.

« Nous plaçons notre mandat sous le signe de l’innovation, de la performance, de la collaboration et de la modernité », a-t-elle rassuré.

Bazaiba Masudi a déclaré qu’elle n’attends pas ménager aucun effort pour atteindre les objectifs assignés à ses fonctions par le Chef de l’État et le Premier Ministre.

« Ce ministère que j’ai la lourde charge de diriger à partir d’aujourd’hui, est un secteur clé sur le plan politique, stratégique et technique. C’est pourquoi, je ne ménagerai aucun effort en vue d’atteindre les objectifs nous assignés par le Président de la République et le Premier Ministre. Nous devons pour se faire être à la hauteur de la mission naturelle imposée à notre pays du fait de son positionnement et de ses dons naturels », a-t-elle ajouté.

Et de poursuivre, ‹‹ Sur le plan international, notre action sera menée de manière à obtenir le financement directe et bilatéral auprès des bailleurs de fonds afin d’améliorer la situation vitale du peuple congolais ; Aujourd’hui, la RDC qui détient à elle seule plus de 35% de forêt du monde, doit jouer son rôle de moteur du Développement, car la RDC subit les dégâts qui sont causés ailleurs par les puissances industrielles du monde », conclut-elle.

De son côté, le Ministre sortant Claude Nyamugabo a félicité Mme. Ève Bazaiba et l’a encouragé à s’inscrire dans le principe de la continuité de l’État afin de parachever les réformés initiées par lui dans ce secteur important de la vitalité du pays.

« Je voudrais souligner quelques grands chantiers qui vous attendent dans ce ministère. Le premier c’est de rendre effectif le programme du chef de l’Etat, dénommé un milliard d’arbres à l’horizon 2023. Il y’a également le chantier de la diplomatie environnementale, la finalisation de la politique forestière et le chantier de l’organisation des états généraux des forêts », a déclaré Nyamugabo.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *