sam. Août 6th, 2022

100 Jours : La requête de la remise en liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée, en conséquence il reste en prison

La Cour d’Appel de Kinshasa/Matete vient de rejeter ce samedi 11 avril 2020 la requête de Vital Kamerhe, laquelle requête sollicitée sa mise en liberté provisoire.

Par contre, la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete place le Dircab du Chef de l’État en détention provisoire pour une durée de 15 jours.

Une source judiciaire nous renseigne que trois raisons sont à la base du rejet de la requête de la remise en liberté provisoire de Vital Kamerhe et de son maintien au Centre pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (Makala), notamment :

– La teneur des indices sérieux de sa culpabilité;

– Son refus premier de mieux collaborer avec la justice en ayant refusé de se présenter à la première invitation du Parquet, laquelle du reste contenait une erreur de date;

– Sa capacité de faire disparaître les éléments des preuves à sa charge, une fois qu’il serait en liberté au regard de son statut à la Présidence de la République.

Le temps que la justice effectue son travail calmement et de manière indépendante, le droit sera dit et justice sera faite.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.